retour à tous
les lauréats
retour à tous les lauréats

MME SHAMSA ABUBAKAR FADHIL

Artisane de la paix Kenyane et mobilisatrice communautaire

Mme Shamsa Abubakar Fadhil est une médiatrice pour la paix et une mobilisatrice communautaire Kenyane, appelée « Mama shamsa ». Elle est récompensée pour son soutien à la jeunesse dans son pays d'origine et pour avoir sauvé les jeunes de vies faites de violences, crime et extrémisme en leur offrant des conseils, des soins et une éducation.

En 2014, elle a créé un organisme communautaire, le « Focus on Women and Youth in Coast Province for Political Development », dont le succès lui a valu d’être élue la première femme à présider le Nyali Sub-county District Peace and Security Committee (Comité de paix et de sécurité du district du sous-comté de Nyali). Motivée par l’importance des activités criminelles à Mombassa impliquant plus de 200 bandes de jeunes, elle a lancé une vaste campagne pour réformer la jeunesse touchée. Cela a évolué en un engagement multisectoriel impliquant les membres et les dirigeants des sphères issues de la religion, du service civil et du gouvernement. Créée en 2019, cette campagne a contribué à la transformation de plus de 1000 jeunes qui se sont retirés de la vie criminelle et ont obtenu une amnistie ainsi que des conseils et une éducation.

Mme Fadhil a joué de nombreux rôles, notamment en dirigeant la Commission nationale de cohésion et d'intégration et en obtenant le titre de « défenseuse locale de la paix et de la cohésion dans la région côtière ». Elle est également la présidente du Mombasa Women of Faith Network (Réseau des femmes de foi de Mombasa), dans lequel elle représente le Conseil suprême des Musulmans au Kenya. Sous sa direction, le réseau favorise les relations interreligieuses tout en luttant contre les défis au niveau communautaire, tels que les mariages précoces, tout un éventail de cas de violence fondés sur le genre et l'extrémisme violent.

Son enthousiasme à apporter cohésion, intégration et acceptation de la diversité des femmes-indépendamment de leur tribu, leur religion, leur statut ou leur appartenance politique, a conduit à sa nomination en tant que représentante du conseil d'administration du African Women of Faith Network (Réseau des femmes de foi africaines).